Interférences 

la lumière pénètre à l’intérieur du bâtiment une
organisation des passages avec plus ou moins d’ordre la
lumière pénètre à l’intérieur du bâtiment d’un éclairage
naturel la lumière pénètre filtrant rouge à l’intérieur du
bâtiment la lumière pénètre filtrant rouge avec plus ou
moins d’ordre la situation modifie l’organisation des
objets le fond est neutre dans une lumière naturelle il ne
restitue pas la version littérale et s’éloigne des fuites le
champ reste ouvert le champ des hypothèses reste
ouvert avec plus ou moins d’ordre il modifie l’intérieur la
distance moyenne permet d’apprécier le paysage on
procède à l’enregistrement dans la disponibilité et la
déambulation une distance moyenne permet d’apprécier
le paysage comme un tout les espaces intermédiaires sont
des ouvertures les espaces intermédiaires sont des
ouvertures de glissement

                                                                                                                     Les espaces intermédiaires série 14/16

l’intérieur est saturé les opérations s’effectuent sous
un éclairage diffus l’intérieur est saturé d’objets
d’agencements d’objets l’intérieur est une
formation volumique saturée l’intérieur est une
formation volumique sous un éclairage diffus les
relations se défont elles modifient les espaces
intérieurs il  regroupe les objets trouvés il répare
les structures défaites des objets il répare les parties
disjointes des objets il répare les pièces détachées
des objets trouvés il suspend les prises il décide
l’ajournement des prises photographiques dans
ces conditions d’exercice il décide l’ajournement
de l’exercice il prépare l’élargissement des espaces
disponibles

                                                                                                                      Les espaces intermédiaires série 14/16

                                                                                                                                                Emmanuèle Jawad