LE PURGATOIRE

si je partage ma location, tu ne peux pas me trouver
puisque je me suis perdue
entre le pillage et le restant
peut être à la rue d’entorse, à l'immeuble décevant
ou dans une maison du monde louée de l’enfer
 

lorsque tu prends la dernière sortie avant d’embrasser
et choisis avril parmis les mois pour y aller
je suis fleurie en rose follement
mon intérieur était invisible de l'épine

alors que je lis les poèmes d’amour
pourquoi j’ai bégayé sur le livre de mon cœur?
les rues, les salles du cinémas étaient taciturnes
j’étais le huitième film de la série, je n’étais pas aimée

ce serait facile si je ressemblais à l'ère, je suis dans les limbes
je n’ai pas pu tenir l’ancien et je ne suis pas allée bien au nouveau
j'ai entrebâillé la porte du cachot des souvenirs
et laissé tout le monde, moi… je suis la seule restante

Özlem Tezcan Dertsiz